Accueil > Classes à projet > Classe scientifique 2009-2012 > Sortie du 10 Mars 2011 —> Palais de la découverte

Sortie du 10 Mars 2011 —> Palais de la découverte

La classe de 4B a passé l’après-midi du 10 mars 2011 au palais de la découverte. Après une visite "rapide" de l’exposition "Energy Island" nous avons assisté à deux exposés sur le thème de la physique : "l’électrostatique" puis "l’électromagnétisme".

1. L’électrostatique

Les phénomènes électrostatiques sont omniprésents autour de nous : depuis la décharge que l’on reçoit parfois en touchant la carrosserie de la voiture, jusqu’à la foudre, en passant par l’électrisation des cheveux lorsqu’on se peigne, et bien d’autres situations encore...

Dans un premier temps, nous avons appris comment se forme la foudre et comment s’en protéger : grâce aux paratonnerres... Nous avons alors assisté à l’explosion de la "maison de Franklin" ... lorsque son paratonnerre est mal installé.

Puis, à l’aide d’une machine haute tension de 350 000 V, nous avons assisté à un véritable spectacle et certains élèves, Hamza et Quentin, ont même pu y participer !

Comme le montre la photo ci-dessous, Quentin a été chargé à une tension de 10 000 volts pendant l’expérience : belle étincelle d’environ 1cm au bout de sa main !!!

Quentin

Enfin, nous avons également pu voir la fameuse expérience des cheveux qui se dressent sur la tête, ainsi que l’expérimentation avec la cage de Faraday.

Ces expériences spectaculaires ont beaucoup surpris les élèves !!

2. L’électromagnétisme

Jusqu’en 1800, date à laquelle la pile a été inventée par Volta, l’électricité se résumait aux phénomènes électrostatiques. Grâce à la pile, les physiciens entament des recherches sur le courant électrique et en 1820 établissent un lien en électricité et magnétisme. C’est ainsi que naît une nouvelle branche d’étude : l’électromagnétisme. Ampère, Faraday, Lenz, Foucault… apportent chacun leur contribution dans les découvertes dont les ingénieurs s’emparent pour créer l’ère de l’électricité industrielle avec notamment d’une part les centrales électriques, d’autre part les moteurs électriques.

La salle à‰lectromagnétisme accueille en son centre un énorme électroaimant de 10 tonnes.
7
Dans un premier temps, nous avons découvert les bases de l’électromagnétisme.
Aicha et Ahmed ont d’ailleurs participé à l’exposé : ils tenaient une chaine en fer qui s’aimantait lorsque l’électroaimant était alimenté par un courant... et la chaîne en fer devenait vite incontrôlable !


Puis, nous avons vu que gros électroaimant de 10 tonnes pouvait délivrer un champ magnétique de 1 Tesla. Abdellatif a alors mesuré la force qu’il était capable d’exercer sur une barre en fer à celle qu’exerce le champ magnétique…


La deuxième partie de l’exposé, encore plus spectaculaire, met en jeu des courant alternatifs très intenses avec deux moments forts : un plateau de 1 kg en lévitation - ou « plateau volant  » - et une expérience où des étincelles de 1,5 mètre déchirent l’air grâce aux 1 500 000 volts délivrés par un dispositif situé juste au-dessus de nos têtes :


| Plan du site | Mentions légales | Suivre la vie du site RSS 2.0 | Haut de page | SPIP | ScolaSPIP
Collège Louis Pasteur - Gennevilliers (académie de Versailles)
Directeur de publication : Y. Santerre, Principal